Le massage Amma (assis) : des origines à nos jours.Première partie.

Les auteurs ne s’accordent pas tous sur la date d’origine du massage Amma(assis). Pour certains, il serait vieux de 5000 ans pour d’autres, il serait beaucoup plus récent (environ 1300 ans) . Cette différence s’explique très simplement. Considère-t-on son origine au début de la philosophie médicale chinoise ou, considère-t-on l’histoire du amma à partir de son introduction au Japon au début de l’ère Asuka (6ème siècle).
Quoiqu’il en soit, ce qu’il faut retenir, c’est que le massage Amma (calmer par le toucher) dit aussi massage assis trouve son origine dans la médecine traditionnelle chinoise mais, c’est à partir de son introduction au Japon qu’il connaît son essor.

A force de pratique et d’expérience, les chinois identifièrent sur le corps les différents points où le traitement par le massage produirait les effets maximums. Les japonais, quant à eux, assimilèrent la philosophie médicale chinoise et l’intégrèrent à leur propre culture et amma naquit sous la forme d’un art thérapeutique.
De son introduction au Japon à l’ère Asuka jusqu’à l’ère Edo (17é siècle), la littérature est très peu prolixe concernant le amma. Néanmoins, tous les écrits s’accordent pour dire que le amma est une forme de massage qui nécessite une haute qualification comportant des techniques complexes. Le amma durant la période Edo fera même partie de la formation des jeunes médecins. Rappelons que la médecine telle que pratiquée à cette époque , dans ces régions du globe, consistait essentiellement en l’acupuncture et en pratiques traditionnelles bien éloignées de ce que nous pouvions rencontrer dans nos contrées.
A la fin du 19 ème siècle, deux faits historiques vont bouleverser la pratique du amma.
Le premier fait réside dans la décision du gouvernement de Shogun de n’autoriser la pratique du amma que par des aveugles. De nombreuses écoles, hors contrôle, se créèrent pour former ces personnes. Le statut du amma comme art de guérison souffrit de cette décision, la compétence des praticiens étant mise en doute du fait de leur handicap. Les autorités décidèrent donc que tous les ammas (praticiens) devaient être diplômés d’état. Il semblerait que c’est à cette époque que serait né le Shiatsu. Les thérapeutes pratiquant déjà et voulant détourner la loi donnèrent ce nom à leur traitement.

Le deuxième fait historique concerne l’introduction progressive au Japon des techniques de médecine occidentale et particulièrement, la chirurgie. Petit à petit, la médecine telle que nous la connaissons dans nos pays prit l’ascendant sur la technique du amma qui fut assimilé au plaisir. Il ne s’agissait plus que d’un massage exercé par des aveugles pour le seul plaisir du massé. Le amma sera même interdit après la seconde guerre mondiale sur ordre du Général Mc Arthur. Le président Truman mis fin à cette interdiction mais, un peu tard. De nombreux praticiens devant l’impossibilité d’exercer leur art mirent fin à leur jour d’une part et, d’autre part, les techniques traditionnelles japonaises furent largement supplantées par la “science” occidentale.


Laisser un message ou un commentaire